Le furet étant un animal sauvage, même une fois domestiqué son régime alimentaire reste particulier. Nourrir son furet tout en lui évitant des carences vous demandera quelques efforts particuliers.

Les besoins énergétiques du furet

Le furet est un animal qui a besoin de beaucoup d’énergie, surtout en période de chasse (ce qui chez vous ne sera pas le cas) et en période de croissance. Pour savoir si l’apport énergétique de votre animal est suffisant, surveillez son poids et son poil. Un furet maigre au poil terne est souvent victime de carences alimentaires.

Idéalement, votre furet doit manger environ 250 kcal par jour et par kilos de poids. En période de gestation, d’allaitement ou de croissance, il aura besoin d’un apport calorique supplémentaire de l’ordre de 30 %.

Combien de repas par jour donner à un furet ?

Le furet est un animal au métabolisme rapide. Idéalement, il faudrait fractionner son apport calorique journalier en une dizaine de rations. En effet, dans la nature, il chasse et trouve sa nourriture quand bon lui semble, multipliant ainsi les repas. Chez vous, il ne pourra pas chasser, il sera donc nécessaire durant votre absence de lui laisser des croquettes à disposition.

Un conseil, surveillez votre furet quand vous lui donnez des petites proies ou de la viande. L’animal a tendance à cacher sa nourriture pour la manger plus tard. Outre les odeurs désagréables qui en émaneront, une nourriture avariée peut être dangereuse pour lui.

La nourriture du furet

Dans son environnement naturel, le furet capture de petites proies qu’il ingurgite entièrement. Vous pouvez trouver en animalerie spécialisée des souris ou autres petits animaux congelés. Si cela vous rebute, préparez-lui des repas à base de viande, d’os et de fruits et légumes. Mais il vous faudra lui donner un apport en vitamine et en minéraux. Votre vétérinaire saura vous conseiller sur ses besoins. Surtout évitez les fibres, car il a du mal à les digérer.

Les croquettes sont intéressantes, car vous pouvez les laisser à disposition du furet qui aura ainsi à grignoter toute la journée. En plus de lui offrir de quoi manger durant votre absence, elles ont un pouvoir détartrant mécanique. Vérifiez simplement que les croquettes que vous achèterez soient d’origine animale et sachez qu’elles ne peuvent pas être la seule nourriture ingurgitée par votre furet. Viande, abats et œufs à raison de 3 ou 4 rations par semaine viendront compléter une alimentation trop basique. N’oubliez pas de surveiller l’apport calorique journalier de l’alimentation de votre furet en fonction de la nourriture proposée. Et surtout pensez à mettre toujours de l’eau à sa disposition.

Leave a Comment